" Prestige du Dessin ", Galerie Anne Colin (1965)

26 mars au 23 avril 1965 : Galerie Anne Colin, 60 rue Mazarine : " Prestige du Dessin "

Raymond Charmet dans " ARTS " du 6 avril 1965, " Six sculpteurs et un poète - Une exposition-manifeste "

" le peintre qui les accompagne, Aberlenc, s段mpose dans le portrait, les scènes de la vie, le paysage, par un dessin d置ne égale rigueur et d置ne franchise, d置ne force d段nvention expressive qui est de grande classe "

Juliette Darle dans " l辿umanité " du 9 avril 1965, " Prestige du Dessin à la galerie Anne Colin " :

" () les six dessinateurs actuellement réunis rue Mazarine, Aberlenc, Babin, Jean Carton, Corbin, Kretz et Raymond-Martin, sont de ceux qui s弾fforcèrent de sauvegarder, contre l段mmense courant qui le niait, cet esprit humaniste qui leur semble une valeur essentielle.

L檀umanisme moderne, c弾st peut-être ce goût de vérité, cette compréhension, ce respect devant n段mporte lequel de nos semblables. Le peintre et les cinq sculpteurs réunis dessinent selon le même esprit de rigueur. Le modèle leur est indispensable, comme aux maîtres du passé. "

Sabine Marchand dans " Le Figaro " du 22 avril 1965, " Prestige du dessin " :

" Seul dans ce groupe de sculpteurs, le peintre Aberlenc montre un " portrait de vieille femme " d置ne rare qualité d弾xpression et ses nus (thème principal de l弾xposition), en ne négligeant pas le réalisme de certaines faiblesses humaines, ne sévadent pourtant pas du domaine de la poésie "

François Garnier (dans ? Date ? ), " Exposition prestige du dessin " :

" (...) la délicatesse et la bonté chez Aberlenc (...)